Patientez...
Mots clés
Types d'annonces
Localisation
Monétaire
Prix croissant
Prix décroissant
Langage
Temporel
D'aujourd'hui
Derniers 7 jours
Dernier mois
Toutes
Contenu
Avec photo
Avec video
Prestige
Classe d'annonces
Particuliers
Entreprises
Toutes
  
Dernière modification: 2019-10-01
Montréal, Québec, Canada
No de la discussion122975
Discussion
Rony Thrasybule
Propriétaire, Réseautage Québec Plus
La viande rouge pas si mauvaise pour la santé?
La viande rouge pas si mauvaise pour la santé?
Source: Pixabay - Libre pour usage commercial - https://pixabay.com/images/id-1766894/
Une nouvelle étude scientifique publiée dans la revue Annals of Internal Medicine par l'American College of Physicians conseillerait «aux adultes de continuer leur consommation actuelle de viande rouge", c'est-à-dire de continuer à en manger trois ou quatre fois par semaine en Amérique du Nord et en Europe.

Les experts indépendants sont arrivés à cette conclusion après avoir réexaminé des dizaines d'études existantes et constaté que la réduction de consommation de viande rouge abaisserait la mortalité par cancer de 7 morts par mille personnes ce qui ne représente pas une réduction du risque vraiment significative. De plus, les chercheurs estiment que les preuves sont incertaines et que le degré de certitude est « faible », voire « très faible » pour la charcuterie, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

Le panel de référence était composé de 14 experts de la méthodologie de la recherche en santé, de l'épidémiologie nutritionnelle, de la diététique, de la recherche fondamentale et translationnelle, de la médecine familiale et de la médecine interne générale, incluant 3 membres non issus de la communauté de la médecine et des soins de santé. Ces panélistes provenaient des 7 pays suivants: Canada, Angleterre, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Pologne, Espagne et États-Unis.

Enfin les questions de bien-être animal et d'impact environnemental potentiel sortaient du cadre de cette étude.

Bradley Johnston, professeur associé d'épidémiologie à l'université Dalhousie à Halifax (Canada) aurait par ailleurs déclaré: « Notre recommandation est que, pour la plupart des gens, la meilleure approche est de continuer, étant donné la très faible réduction de risques et l'incertitude des preuves... Nous livrons aux gens notre meilleure estimation de la vérité, qui est incertaine. Selon leurs propres préférences, ils peuvent décider de réduire ou d'éliminer" (viande et charcuterie)... Les gens devraient utiliser cela pour faire des choix mieux...

(Suite...)

Une nouvelle étude scientifique publiée dans la revue Annals of Internal Medicine par l'American College of Physicians conseillerait «aux adultes de continuer leur consommation actuelle de viande rouge", c'est-à-dire de continuer à en manger trois ou quatre fois par semaine en Amérique du Nord et en Europe.

Les experts indépendants sont arrivés à cette conclusion après avoir réexaminé des dizaines d'études existantes et constaté que la réduction de consommation de viande rouge abaisserait la mortalité par cancer de 7 morts par mille personnes ce qui ne représente pas une réduction du risque vraiment significative. De plus, les chercheurs estiment que les preuves sont incertaines et que le degré de certitude est « faible », voire « très faible » pour la charcuterie, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

Le panel de référence était composé de 14 experts de la méthodologie de la recherche en santé, de l'épidémiologie nutritionnelle, de la diététique, de la recherche fondamentale et translationnelle, de la médecine familiale et de la médecine interne générale, incluant 3 membres non issus de la communauté de la médecine et des soins de santé. Ces panélistes provenaient des 7 pays suivants: Canada, Angleterre, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Pologne, Espagne et États-Unis.

Enfin les questions de bien-être animal et d'impact environnemental potentiel sortaient du cadre de cette étude.

Bradley Johnston, professeur associé d'épidémiologie à l'université Dalhousie à Halifax (Canada) aurait par ailleurs déclaré: « Notre recommandation est que, pour la plupart des gens, la meilleure approche est de continuer, étant donné la très faible réduction de risques et l'incertitude des preuves... Nous livrons aux gens notre meilleure estimation de la vérité, qui est incertaine. Selon leurs propres préférences, ils peuvent décider de réduire ou d'éliminer" (viande et charcuterie)... Les gens devraient utiliser cela pour faire des choix mieux informés, plutôt que des organisations leur disent d’autorité ce qu’il faut faire ».

Difficile de se faire une idée avec tous ces experts qui se contredisent...

Et vous? Qu'en pensez-vous? Que ferez-vous?

(Reduire...)



Cette discussion vous intéresse et vous voudriez voir la suite ou y participer?
Inscrivez-vous gratuitement ou Connectez-vous ici



Médias sociaux
Partagez cette publication dans vos cercles d'amis!
 
Avis important

BeaucoupPlus n'endosse aucune discussion ni aucun commentaire émis par les membres. Nous vous invitons à lire attentivement nos Conseils de sécurité et à respecter nos Conditions d'utilisation et les Règles de ce forum pouvant limiter notre responsabilité et ce qu'il vous est permis d'écrire ou de faire sur ce réseau social.

Toute discussion ou tout commentaire irrespectueux, haineux, discriminatoire ou autrement illégal doit nous être signalé afin d'être examiné et supprimé.

Les publications à caractère promotionnel ne sont pas autorisées comme discussion et peuvent être supprimées ou déplacées vers notre section des petites annonces.

En utilisant ce réseau "ouvert", vous comprenez et acceptez que toutes les discussions ou commentaires émis puissent être indexés par les moteurs de recherche et être possiblement rediffusés ailleurs sur internet sous votre propre identité. Soyez prudent(e) afin de ne pas exprimer publiquement d'opinions que vous pourriez regretter. L'utilisation de pseudonymes et les discussions ou commentaires anonymes ne sont pas acceptés sur nos forums de discussion.

En publiant du contenu sur les sites de BeaucoupPlus, vous demeurez propriétaire de celui-ci et pouvez le supprimer vous-même en tous temps.
La suppression d'une publication sur BeaucoupPlus ne la supprime pas nécessairement sur les sites et ailleurs sur internet où elle aurait pu être partagée, copiée ou reproduite en totalité ou en partie. Tout ce qui est diffusé ou indexé ailleurs après publication sur ce site n’est plus du ressort de BeaucoupPlus.