Patientez...
Mots clés
Types d'annonces
Localisation
Monétaire
Prix croissant
Prix décroissant
Langage
Temporel
D'aujourd'hui
Derniers 7 jours
Dernier mois
Toutes
Contenu
Avec photo
Avec video
Prestige
Classe d'annonces
Particuliers
Entreprises
Toutes
  
Dernière modification: 2019-09-23
Sorel-Tracy, Montréal, Québec, Canada
No de la discussion122958
Discussion
Ghislain Martel
Superviseur des opérations pour Quarkus Media
Le climat d'une planète dépend aussi de la pression atmosphérique
Le climat d'une planète dépend aussi de la pression atmosphérique
Pixabay License. Libre pour usage commercial. Pas d'attribution requise
Les températures d'une planète sont gouvernées par un ensemble de facteurs qui s'influencent mutuellement de manière extrêmement complexe. Il est évident que le CO2 est un facteur mineur pour ne pas dire insignifiant.

Un de ces facteurs souvent négligés dans les analyses du climat est la pression atmosphérique. Rappelez-vous comment il fait froid au sommets des plus hautes montagnes où la pression est plus faible (toujours sous zéro et c'est pourquoi il y a les neiges éternelles) alors qu'au niveau de la mer aux mêmes latitudes, il peut faire très chaud, et vous commencerez à comprendre que la pression a beaucoup d'importance sur la température.

"Il ressort de ces analyses que la température de l'atmosphère d'une planète est gouvernée par un effet de masse, plus précisément : l'effet progressif de masse atmosphérique. Celui-ci est alimenté et pris en sandwich entre d'une part la proximité du soleil et d'autre part l'influence des caractéristiques internes des planètes. A la pression de référence de 1 bar, on constate déjà que cet effet de masse explique la température atmosphérique d'une planète. Si l'on pénètre plus profondément dans une atmosphère, l'effet progressif de masse atmosphérique augmente d'importance, en relation avec la géothermie. Si au contraire on s'élève dans une atmosphère, cet effet de masse perd de son existence, le Soleil et son magnétisme dictant alors de plus en plus leur loi."


Cette discussion vous intéresse et vous voudriez voir la suite ou y participer?
Inscrivez-vous gratuitement ou Connectez-vous ici
Auqiopc Ueeaxias
22 sep 2019
Effectivement la pression atmosphérique est un des nombreux facteurs ayant une influence sur le réchauffement climatique. L'étude ci-jointe ne démontre cependant pas que l'augmentation de la concentration de CO2 représente un "facteur mineur pour ne pas dire insignifiant". Y a-t-il d'autres études pour confirmer cela?



Médias sociaux
Partagez cette publication dans vos cercles d'amis!
 
Avis important

BeaucoupPlus n'endosse aucune discussion ni aucun commentaire émis par les membres. Nous vous invitons à lire attentivement nos Conseils de sécurité et à respecter nos Conditions d'utilisation et les Règles de ce forum pouvant limiter notre responsabilité et ce qu'il vous est permis d'écrire ou de faire sur ce réseau social.

Toute discussion ou tout commentaire irrespectueux, haineux, discriminatoire ou autrement illégal doit nous être signalé afin d'être examiné et supprimé.

Les publications à caractère promotionnel ne sont pas autorisées comme discussion et peuvent être supprimées ou déplacées vers notre section des petites annonces.

En utilisant ce réseau "ouvert", vous comprenez et acceptez que toutes les discussions ou commentaires émis puissent être indexés par les moteurs de recherche et être possiblement rediffusés ailleurs sur internet sous votre propre identité. Soyez prudent(e) afin de ne pas exprimer publiquement d'opinions que vous pourriez regretter. L'utilisation de pseudonymes et les discussions ou commentaires anonymes ne sont pas acceptés sur nos forums de discussion.

En publiant du contenu sur les sites de BeaucoupPlus, vous demeurez propriétaire de celui-ci et pouvez le supprimer vous-même en tous temps.
La suppression d'une publication sur BeaucoupPlus ne la supprime pas nécessairement sur les sites et ailleurs sur internet où elle aurait pu être partagée, copiée ou reproduite en totalité ou en partie. Tout ce qui est diffusé ou indexé ailleurs après publication sur ce site n’est plus du ressort de BeaucoupPlus.